fbpx

Les Films

LES CINÉASTES INCONNUS

Événement le 08 février 2024 à 9:00

Les cinéastes inconnus, une autre histoire du cinéma [amateur]

Un champ documentaire et artistique inconnu

Avec autant de passion que de discrétion, les cinéastes amateurs ont produit des kilomètres de bobines de films depuis les débuts du cinéma. Leurs clubs ont très tôt réuni des passionnés partageant leur savoir et stimulés par un principe de compétition amicale. Peu engagés dans la diffusion des réalisations au-delà de leurs cercles, ils sont globalement oubliés du 7ème art mais n’en ont pas moins contribué à la création cinématographique comme à la documentation de leur époque.

Ces raisons justifient l’attention qui leur est portée aujourd’hui à la faveur de collectes et d’études aux effets révélateurs. C’est le cas dans les Hauts-de-France où l’association Archipop mène depuis vingt ans un repérage-sauvetage des productions audiovisuelles amateurs qu’elle révèle au fil des découvertes.

Un travail scientifique a pu être entrepris sur la base de cette collecte volontariste, menée hors des sentiers publics de la conservation : entre l’apparition précoce des clubs, leur densité régionale et l’importance de leur production, l’étude de cette sociologie créative septentrionale atteste une originalité et ouvre des perspectives de recherche.

Le CMUA, service d’archives de Dunkerque qui s’appuie sur Archipop pour l’enrichissement de ses sources audiovisuelles, a ainsi eu accès à nombre de films inconnus, issus notamment des cinéastes amateurs dunkerquois.

Fort de cette expérience et dans la dynamique d’une collecte qui se poursuit, Archipop et le CMUA ont souhaité construire avec les ANMT une rencontre de découverte et d’analyse de ce champ « documentaire inconnu ».

La part du travail

En relation avec les clubs septentrionaux des cinéastes, avec l’appui de l’Université et des circuits de la conservation audiovisuelle, les ANMT et le CMUA proposent donc de croiser leurs approches de Service à compétence nationale et d’Archives de collectivité dans le cadre de journées d’étude. Il s’agira notamment, en abordant la singulière histoire des clubs, d’y découvrir des approches oubliées de l’objet « travail ».

En effet, si le cinéma amateur, pratique de loisir, reste sauf exception extérieur au champ professionnel, il en restitue pourtant des éléments latéraux, évènementiels ou culturels en proximité des entreprises et des métiers, ou indirects par représentation incidente du travail dans la société. Peu de films amateurs sont consacrés au travail, mais beaucoup l’approchent avec originalité et sont en ce sens complémentaires des films institutionnels ou d’entreprise de leur époque, en contrepoint des productions communicantes ou du documentaire de formation.

Dans cette perspective, Archipop a identifié un corpus de productions des cinéastes amateurs issues de ses collectes, réalisées dans un contexte de travail pris au sens large : lieux, sociabilité, sociologie, activités laborieuses, vie syndicale…

 

 

8 FÉVRIER 2024
Halle aux sucres – Dunkerque

— 9h00 – 9h30
Accueil et introduction
La place des clubs des cinéastes amateurs dans la recherche et la sauvegarde audiovisuelle
par Milana Tsakaiev (chargée de mission sur l’histoire des clubs de cinéastes amateurs des Hauts-de-France, Archipop) et William Maufroy (directeur du Centre de la mémoire urbaine d’agglomération)

— 10h
Les ciné-clubs en Pologne communiste : état des lieux et nouvelles perspectives
par Ania Szczepanska, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (laboratoire HiCSA)

— 11h
Les clubs de cinéastes amateurs : point aveugle des études cinématographiques ?
par Sonny Walbrou, Maître de conférences en Études cinématographiques, Université de Lille

— 12h30 / Repas

— 14h-16h
Table ronde : Les cinéastes amateurs de la région Hauts-de-France en activité
modéré par Milana Tsakaiev, avec Christian Becuwe (Président du Caméra Club de l’Agglomération Dunkerquoise (CCAD)) ; Jacques Gheysens (Président de la Fédération Française de Cinéma et Vidéo)
Durant cette table ronde, il s’agit de s’intéresser aux acteurs des clubs de cinéastes amateurs, c’est-à-dire les cinéastes eux-mêmes. La table ronde est prévue en questions-réponses avec les cinéastes qui pourront témoigner de l’ambiance qui régnait dans les clubs. Diverses problématiques seront évoquées : l’adhésion, les activités, les tournages, les concours et la vie en communauté en général.

— 16h / Pause

— 17h-18h
Projection de films de clubs

Suivre le live

9 FÉVRIER 2024
Roubaix – Archives Nationales du Monde du Travail

— 9h00 – 9h30
Accueil et introduction
Le rapport entre les clubs de cinéastes amateurs et la conservation de cette mémoire
par Milana Tsakaiev, (chargée de mission sur l’histoire des clubs de cinéastes amateurs des Hauts-de-France, Archipop) et Frédérique Pilleboue, (directrice adjointe des Archives nationales du monde du travail) et François Raboteau (directeur d’Archipop)

— 10h00
À la recherche du Cinéam, le club des cinéastes amateurs de Monaco
par Estelle Macé, responsable action culturelle, Institut audiovisuel de Monaco

— 11h
Cultures et idéologies du Caméra Club Forézien, Saint-Etienne
par Antoine Ravat, responsable des archives de la Cinémathèque de Saint-Etienne et Mikaël Duarte, historien

— 12h30 / Repas

— 14h-15h45
Table ronde : sauvegarde et conservation, objectifs et problématiques, rôle des différents acteurs en région et au niveau national
avec William Maufroy (directeur du CMUA) ; Frédérique Pilleboue (directrice adjointe des Archives Nationales du Monde du Travail), François Raboteau (directeur d’Archipop), Benjamin Orliange (Conseiller cinéma et image animée, DRAC HdF) et Audrey ClergeauArchives départementales de Loire-Atlantique)

— 16h-17h
Projection de films – Le travail sous l’objectif des cinéastes amateurs

 

  • Le 8 février Dunkerque – L’histoire et l’œuvre des clubs – Halle au sucre à Dunkerque – 9003 Rte du Quai Freycinet 3 Môle 1, 59140 Dunkerque
  • Le 9 février à Roubaix – Le rapport de leur production au travail – Archives nationales du monde du travail à Roubaix – Rond-point de l’Europe, 59100 Roubaix
  • M’inscrire
  • Voir le trailer

 

Ces deux journées ont vocation à révéler l’histoire, les acteurs et la création des cinéastes amateurs et apprécier leur contribution spécifique à la documentation du travail.

Les échanges seront l’occasion d’un questionnement sur la conservation des réalisations parallèles aux circuits classiques de production.

Évènement en partenariat avec ARCHIPOP, le CMUA – Archives de Dunkerque & les ANMT – Archives nationales du monde du travail

Étiquette(s) : 2024, ANMT, archipop, CMUA, conférence, CUD