fbpx

Les Films

PEPS Soundtrack

Détails
Réalisation : 34 élèves de Seconde du Lycée Jean Racine à Montdidier, encadrés par les musiciens Alexandra Brillant et Alexis Quinterne
Production : La Lune des Pirates
Montage : Alexandra Brillant et Alexis Quinterne
Cinéaste : André COPIN, Jean THUILLIEZ
Année : 2022
Collection : Jean-Didier BOUTTEE, Jean LEJARRE
Durée : 06'54''
Synopsis

Le projet Soundtrack (bande-son en français) proposé par La Lune des Pirates a permis à une classe de 34 élèves de Seconde du Lycée Jean Racine à Montdidier de partir à la découverte des musiques actuelles appliquées à l’image, en travaillant avec Alexandra Brillant et Alexis Quinterne, deux musiciens amiénois spécialisées dans ce domaine. En partenariat avec l’association beauvaisienne Archipop, qui collecte des archives cinématographiques des Hauts-de-France, les lycéens ont été amenés à créer la bande son de deux films sélectionnés par leurs soins, à l’aide de la MAO (Musique Assistée par Ordinateur), de machines électroniques, d’enregistreurs audio et/ou d’instruments. Les groupes d’élèves ont pu restituer le fruit de leur travail sur une démo live en classe devant les autres élèves.

Les films choisis par les élèves sont : Fantasque et la séquence “La Ducasse” présent dans Feu d’artifice : Fourmies 1950-1951

Les 6 groupes ont réalisé une performance musicale sur 6 montages d’archives différents : “Smelly cats”, “Funky punk”, “Serpenthor”, “Médusa”, “Méduses dorées”, “Rastoupine”.

La vidéo ici proposée est un montage d’extraits de ces 6 créations.

 

Le défi fut de faire jouer aux élèves un ciné-concert, donc de jouer en direct sur les films. Les vidéos servant ainsi de partition graphique pour une performance sans filet.

Après le visionnage de quelques séquences et une démonstration des instruments, nous avons répartis les élèves en 6 petits groupes de 4 ou 5 afin qu’ils apprennent à jouer ensemble et composent un morceau de musique électronique sur l’extrait de leur choix. Nous leur avons installé des instruments électroniques : synthétiseurs numériques, voice changers, multi-effets, synthétiseurs modulaires, thérémine, etc. Ils se sont entraînés à jouer en groupe puis à écrire la musique et les paroles des morceaux qu’ils joueront ensuite devant le reste de la classe. Lors des séances nous leur avons montré successivement comment utiliser les instruments mais aussi comment enregistrer des sons pour en faire des samples, écrire des paroles, utiliser la voix avec des effets, improviser en se servant de partitions graphiques et comment se servir de la vidéo comme repère et comme source d’inspiration. Chaque groupe a travaillé ensuite de son côté, en totale autonomie et en toute intimité afin de les laisser libres d’expérimenter et libres de s’exprimer. Lors de la dernière séance, les groupes sont passés à tour de rôle devant la classe entière pour jouer en direct leurs morceaux avec le film projeté. 

Pour la plupart il s’agissait de leur premier concert, avec tout le trac que ça implique. Et nous sommes très fiers du travail qu’ils ont accompli en si peu de temps.

Alexandra Brillant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Peut-être aimeriez-vous...

Atelier scolaire
Atelier scolaire
Atelier scolaire
Atelier scolaire
Atelier scolaire
Atelier scolaire